16 janvier 2017

Election Conseil d'Administration de l'APF

En mai et juin 2017, les adhérents de l’APF procéderont à l’élection de douze des vingt-quatre membres de son conseil d’administration (CA).

C'est une mission passionnante qui requiert une grande disponibilité, la faculté d'aller régulièrement à Paris, une grande force de travail et une santé suffisante pour effectuer toutes ces missions.

Vous êtes déjà en responsabilité à l'APF ou dans une autre association, vous avez des compétences, des connaissances particulières sur ce qui touche au handicap et souhaitez en faire bénéficier l'APF, alors n'hésitez plus à présenter votre candidature aux élections du Conseil d'administration de l'APF.

Pour plus d'information, cliquez ici

02 décembre 2015

TABLE RONDE APF 06 ELECTIONS REGIONALES : Les candidats se sentent-ils concernés ?

À l’occasion des élections régionales qui auront lieu les 6 et 13 décembre 2015, l’Association des Paralysés de France interpelle les candidats sur leurs orientations et projets pour une politique régionale du handicap.
Pour l’association, il est important de faire comprendre aux candidats que « le handicap concerne aussi les régions ! ».


L’APF attend en effet de l’ensemble des conseils régionaux qu’ils impulsent une politique volontariste en matière de handicap, dans le cadre d’une société inclusive, c’est-à-dire une société du vivre ensemble ouverte à tous, fondée sur des valeurs de solidarité, de non-discrimination, de respect des droits de l’homme et de toutes les différences.

Dans les Alpes-Maritimes, la délégation départementale 06 de l’APF a invité les 10 candidats têtes de liste à participer à une table ronde sur la prise en compte du handicap dans les politiques régionales Lundi 30 Novembre à Nice.

Seuls 2 candidats (sur 10 !), Mesdames Cécile Dumas (EELV/FG) et Christelle d’INTORNI représentant Christian ESTROSI (LR/UDI, MODEM,…) ont répondu à notre invitation (3 se sont excusés) et ont pu ainsi présenter leur programme, répondre aux questions de l’APF sur l’accessibilité (lycées, transport, sites touristiques), l’emploi et la formation, le handicap au cœur des dynamiques du projet puis échanger avec les militants de l’APF et des associations amies du secteur du handicap, en présence de notre partenaire Nice Matin.

Cette table ronde était animée par des élues du Conseil APF de Département, M. Azzaro, L. Gaspard, L. Celot : elle se tenait au Novotel Nice Centre, labellisé Tourisme et Handicap, gracieusement mis à notre disposition pour la circonstance.

Mireille Azzaro, représentante départementale APF 06 entamait la table ronde en rappelant aux candidats que « le handicap, cela vous concerne aussi ! » (cliquez ici pour lire son intervention : intervention MAzzaro.pdf).

Parmi les temps forts des échanges, on peut signaler l’importante mise en avant de la sensibilisation et la formation des agents en charge de l’accueil des personnes en situation de handicap, la prise en compte dans les marchés publics de l’obligation d’emploi des 6 % de travailleurs handicapés (avec une commission de surveillance), la mise en accessibilité de tout lieu et toute manifestation financée par la Région, l’accès à la culture, la mise en accessibilité de toute la chaîne de Déplacement, y compris les Transports à la Demande.

5 candidats (sur 10) ont signé la Charte : « Pour une politique régionale prenant en compte les situations de handicap » (par ordre de réception à l’APF)

- JM GOVERNATORI
- L. SCHENARDI
- C. DUMAS
- G. NOFRI
- C. ESTROSI

La table ronde s’est conclue sur un appel à aller voter Dimanche !

 


Denis TACCINI

PS : au fait, tout comme moi, vous avez du recevoir par courrier le matériel de propagande électorale…Cherchez les mots « handicap », « personnes handicapées », « accessibilité » dans la prose des candidats. Personnellement, je n’ai trouvé qu’une phrase sur 9 documents reçus !!! Bonne lecture

DSC_0220.JPG

 

 

28 octobre 2015

STOP à l’indécence !

L’Association des Paralysés de France lance une alerte vigoureuse sur l’impact des mesures du projet de loi de finances (PLF) pour 2016 sur les bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé (AAH) et de ses compléments. Les nouveaux modes de calcul de l’AAH et de l’APL proposés par le PLF 2016 vont avoir un effet désastreux sur le niveau de vie de plusieurs centaines de milliers de personnes en situation de handicap.

C’est pourquoi l’APF, révoltée par ces nouvelles mesures d’économie prises sur le dos des citoyens les plus pauvres, dit « Stop à l’indécence ! » et lance une pétition en ligne sur www.change.org/HandicapStopIndecence pour appeler le gouvernement et les parlementaires à les supprimer.

Nous venons d’interpeler tous les Députés et Sénateurs des Alpes-Maritimes  pour leur demander d’agir pour supprimer ce texte dans le Projet de Loi de Finances.

Merci de signer cette pétition et de diffuser ce message à vos contacts.

 

Denis TACCINI

Directeur de Délégation Départementale

 

Cliquez ici pour prendre connaissance du communiqué de l'APF : ALERTE - PDL DE FINANCES.pdf

 

 

IMA.jpg

 

 

27 octobre 2015

Déclaration commune du comité d'entente handicap national

Le Comité d’entente des Associations représentatives de Personnes Handicapées et de Parents d’Enfants Handicapés vient d’interpeller les Parlementaires des Alpes-Maritimes en leur adressant une déclaration commune pour en finir avec l'exil contraint des personnes en situation de handicap et une réponse adaptée et de proximité pour tous maintenant !

Pour lire cette déclaration, cliquez ici : déclaration commune.pdf

 

Denis Taccini

Pour le Comité d’Entente Handicap 06

20 octobre 2015

Adaptation de la société au vieillissement : l'avis de l'APF pour la seconde lecture au Sénat

L'APF vient d'écrire à tous les Sénateurs des Alpes-Maritimes concernant le projet de loi d’adaptation de la société au vieillissement qui va passer dans les prochains jours en seconde lecture au Sénat.

L’APF leur a adressé son avis sur le texte ainsi qu’une série de propositions d’amélioration de certaines dispositions dans le document suivant (cliquez pour le découvrir) : PL adaptation société au vieillissement.pdf

02 avril 2015

L'APF interpelle les Députés des Alpes-Maritimes

Suite au passage du projet de loi de modernisation de notre système de santé (nouveau nom du projet de loi relatif à la Santé) en commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, l’APF a actualisé ses propositions que nous venons d'adresser aux Députés des Alpes-Maritimes en leur demandant leur soutien. Vous les trouverez en CLIQUANT ICI

L’Association des Paralysés de France attend plusieurs objectifs du projet de loi de modernisation de notre système de santé examiné à partir d’aujourd’hui par les députés : l’amélioration de l’accès à la santé pour les personnes en situation de handicap, le renforcement des droits des personnes et des usagers, et l’organisation partagée de l’offre d’accompagnement médico-social sur les territoires.

L’état de santé moins bon des personnes en situation de handicap n’est plus à démontrer. Ainsi, l’ambition d’un parcours de santé global doit être déclinée pour toutes les personnes en situation de handicap. Il s’agit, pour elles aussi, de développer une approche globale de la santé, depuis l’apprentissage durable des gestes d’hygiène quotidienne adaptés, la prévention et le dépistage, jusqu’aux soins aigus et à la prise en charge des maladies chroniques. Les dispositifs spécifiques de prises en charge ne sont pertinents que lorsque l’état de la personne le nécessite, ou de manière transitoire lorsque l’offre de prise en charge en milieu ordinaire n’est pas encore accessible. La création d’équipes de soins mobiles à l’hôpital proposée par l’APF favorisera l’hospitalisation dans de bonnes conditions.

L’enjeu reste, pour les personnes en situation de handicap, de pouvoir recourir à des soins de qualité et de proximité de droit commun, complétés autant que de besoin de prises en charge spécifiques.

 

Denis TACCINI