28 mars 2014

Opération "Pas de Jambes, pas de cinéma" Mercredi 26 MARS 2014

 

A l'occasion de la sortie du film " De toutes nos Forces " de Nils Tavernier, film emblématique mettant sur le devant de la scène le handicap moteur et avec le report envisagé de l'échéance de la loi 2005 : La délégation départementale des Alpes Maritimes de l'Association des Paralysés de France à relancé le débat sur la possibilité pour les personnes en situation de handicap moteur d'aller voir un film " Comme tout le monde, avec tout le monde" 

Une opération a donc été mise en place afin de dénoncer l'inaccessibilité des cinémas de notre département et l'urgence d'agir pour un accès à tous et pour tous. 
Des adhérents, bénévoles et militants APF 06 se sont donc donnés rendez vous  devant le cinéma Variétés à Nice ainsi que devant le cinéma Olympia à Cannes.

Une belle opération, qui a fait son effet !!! Un grand bravo a tous ceux qui se sont mobilisés afin de manifestation notre réprobation quant au report de la loi sur l'Accessibilité : La liberté d'aller et de venir ne peut pas attendre 10 ans de plus. 


Les articles : Opération Pas de jambes, pas de cinéma Mercredi 26 MArs 2014.pdf

 

pas de jambes pas de cinéma.jpg

Notre équipe de choc devant le cinéma Variétés à Nice !!! 

 

 

Commentaires

de tout coeur avec vous, moi pour aller au cinema je dois aller jusqu'à mouans sartoux alors que j'habite à Biot. bien cordialement

Écrit par : DUVAL Sonia | 28 mars 2014

je connais bien ce souci, pour devoir, les rares fois où je voudrais voir un film, téléphoner bien avant d'envisager d'aller à la séance.... et à la dernière occasion, me voir répondre, quand la séance était à l'étage, que je ne peux pas y assister, sauf si je venais accompagnée par le nombre de personnes requises pour me déplacer....et quand j'ai évoqué l'accessibilité des lieux public, me voir répondre que "pourquoi donc raler ? pourquoi vouloir des cinémas accessibles, puisque tout le monde sait que les handicapés n'ont pas assez d'argent pour vivre au quotidien, donc à plus forte raison, comment en auraient ils pour se payer une place de cinéma ?" (çà date (de l'année de sortie des "visiteurs 1"....mais réentendu bien des choses de ce genre depuis !))

Écrit par : christiane | 29 mars 2014

C'est sûr que nous ne pouvons décemment attendre 10 ou 15 ans de plus pour pouvoir aller au cinéma.?
Ne serait ce que pour aller faire du shopping ou aller boire un café, ou..., il nous faut nécessairement être accompagné. C'est honteux :-(

Écrit par : BAMAS | 29 mars 2014

Bravo pour ces actions malheureusement trop peu relayées via les médias car plus on en parlera plus on mobilisera et pas uniquement les personnes handicapées mais tous les citoyens car comme dit la campagne apf l'accessibilité c'est tout le monde poussette fauteuil personnes âgées etc.

Écrit par : SELLE | 29 mars 2014

alors que j 'accompagnait mon fils au ciné à la dernière séance nous nous sommes rouvés coincés à l'étage caril n'y avait plus de personnel pour faire remonter l'ascensceur.seul le personnel pouvait l'activer.Génial

Écrit par : royon odile | 30 mars 2014

BRAVO aux courageux qui sont allés dénoncer ce scandale : passer un film sur le thème du handicap dans des salles qui ne sont pas accessibles aux fauteuils.
J'ai un peu honte de vous dire que j'ai pu y aller le voir en avant première au cinéma La Strada de Mouans-Sartoux.
C'est un très beau film, émouvant, bien joué par un vrai handicapé !!! Et oui pour une fois ce n'est pas un valide qui fait l'handicapé et cela sonne vrai puisque c'est en plus une histoire vraie...
Allez le voir s'il passe dans une salle accessible près de chez vous.

Écrit par : Dominique | 31 mars 2014

Les commentaires sont fermés.