18 avril 2014

Un plan qui aggrave la précarité des personnes !

L’Association des paralysés de France (APF) déplore les annonces faites hier par le Premier ministre dans le cadre du plan d’économies de 50 milliards d’euros, qui impactent les ressources, déjà faibles, des personnes en situation de handicap !

Si l’AAH (allocation adulte handicapé) n’est pas gelée, elle n’en reste pas moins largement sous le seuil de pauvreté ! Et une augmentation du niveau de l’inflation ne constitue en aucun cas une amélioration du pouvoir d’achat des personnes en situation de handicap !

Quant aux pensions d’invalidité, elles sont purement et simplement gelées jusqu’en octobre 2015, soit une perte sèche de pouvoir d’achat pour les nombreuses personnes en situation de handicap qui en bénéficient !

L’APF demande au Premier ministre que les pensions d’invalidité et les retraites les plus faibles ne soient pas gelées et qu’une réponse concrète et durable à la précarité des personnes en situation de handicap soit apportée dans le cadre de la mission de François Chérèque sur la pauvreté.

L’association rappelle qu’elle demande la création d’un revenu égal au montant du SMIC brut et soumis à cotisations pour toutes les personnes ne pouvant pas ou plus travailler.

 

Pour lire le communiqué dans son intégralité cliquez ici : Précarité personnes handicapées.doc

 

La Délégation Départementale APF 06 relaie ce communiqué auprès de tous les parlementaires des Alpes-Maritimes.

 

Denis TACCINI

Directeur APF DD 06

Les commentaires sont fermés.