18 février 2011

Des députés cèdent aux lobbies et sacrifient les personnes en situation de handicap !

 La possibilité de prendre des mesures de substitution à l’accessibilité du cadre bâti neuf a été adoptée mercredi, à l’Assemblée nationale dans la proposition de loi Paul Blanc, et ce, malgré de vifs débats ! L’Association des Paralysés de France, qui y a assisté, condamne vivement l’adoption de cet article et des amendements complémentaires, qui ouvrent une brèche dans la possibilité de déroger à l’accessibilité sur le neuf !

Jusqu’à preuve du contraire, les impossibilités techniques sur des constructions neuves n’existent pas ! De plus, tout porte à croire que le gouvernement et une majorité de parlementaires ignorent que la France a ratifiée la convention ONU relative aux droits des personnes handicapées et que celle-ci prévoit la conception universelle !

Les personnes en situation de handicap n’acceptent plus d’être traitées comme une « sous-humanité » et de voir leur liberté fondamentale de circuler entravée chaque jour !

pour lire le communiqué intégral, cliquez ici: CP ppl blanc adoptee AN_vdef.doc

Les commentaires sont fermés.