Les aidants pénalisés par la contribution sociale généralisée

 Le montant net du dédommagement perçu par les aidants familiaux d’un allocataire de la prestation de compensation du handicap va diminuer d’1,8 %, à partir du 1er janvier 2018. En cause, la hausse de la CSG (Après prélèvement de la CSG, le montant attribué pour une heure d'aide va passer de 3,42 à 3,36 €)

 

Voilà qui ne va pas aider les aidants familiaux. La prochaine hausse de la CSG va réduire le dédommagement qu’ils perçoivent au titre de la prestation de compensation du handicap (PCH). Certes, la PCH allouée aux personnes handicapées n’est pas imposable. En revanche, le dédommagement versé à l’aidant avec cette prestation est lui soumis à l’imposition sur le revenu ainsi qu’aux prélèvements sociaux. Dont la CSG qui s’applique sur tous les revenus (salaires, intérêts, pensions, etc.). Or, le taux de cette dernière va augmenter d’1,7 point le 1er janvier 2018.

Cliquez ici pour lire la suite de l'article de Faire Face

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel