10 Aide aux aidants

  • Les aidants pénalisés par la contribution sociale généralisée

     Le montant net du dédommagement perçu par les aidants familiaux d’un allocataire de la prestation de compensation du handicap va diminuer d’1,8 %, à partir du 1er janvier 2018. En cause, la hausse de la CSG (Après prélèvement de la CSG, le montant attribué pour une heure d'aide va passer de 3,42 à 3,36 €)

     

    Lire la suite

  • Vous êtes parent, conjoint, proche ou accompagnant professionnel d'une personne en situation de dépendance?

    Afin de mieux vous positionner dans la relation d'aide, améliorer votre accompagnement et savoir prendre soin de vous,

     

    L'Association des paralysés de France en partenariat avec l'UDAF du Var  vous convient à participer à 3 sessions d'informations.

     

    Entrée libre à partir de 14h dans les locaux de la Délégation APF des Alpes Maritimes : 

     3 avenue Antoine Véran, 

    06000 Nice.

    3 Conférences : 

    - "Connaitre ses droits" le vendredi 19 mai 2017 (conférence APF)

    - "Les mesures de protection" le vendredi 23 juin 2017 (conférence UDAF)

    - "La santé des aidants", le vendredi 20 octobre 2017 (conférence APF)

     

    0001 (3).jpg

     

  • Sensibilisation/ formation des aidants familiaux - La CNSA soutient les actions de l'APF

     

    thumbnail_LOGOrepairsaidants.jpg

    http://interparents.blogs.apf.asso.fr/archive/2017/03/02/sensibilisation-formation-des-aidants-familiaux-la-cnsa-sout-99028.html

     

    Vous trouverez ci-joint le flyer : Flyer.pdf

    Investie depuis plusieurs années dans l’accompagnement des aidants familiaux, l’APF développe une action de sensibilisation / formation des aidants familiaux de personnes ayant un handicap moteur, avec ou sans trouble associé, ou de personnes polyhandicapées.

    Les actions gratuites seront déployées jusqu’à fin 2019. Les formations seront animées par des binômes composés d’aidants familiaux pairs émulateurs et de formateurs spécialistes des thèmes abordés, croisant ainsi les savoirs d’expériences et professionnels. Ce programme a pour objectif principal de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des aidants familiaux.

    Le déploiement des formations

    Les formations seront organisées par les délégations et les établissements et services médico-sociaux de l’APF. Leurs thèmes auront été choisis selon les besoins des aidants et au regard de ce qui aura déjà été proposé sur le territoire. Pour cette première année, des régions du Sud- Est, Gand Est et le Nord de la France vont se lancer dans l’aventure avec un déploiement de proximité.

    Les actions de formation

    Les binômes seront préalablement formés à l’animation de dynamique de groupe afin de savoir faciliter l’expression des aidants, valoriser leurs connaissances et compétences et favoriser l’émulation entre pairs.

    L’action constitue à la fois une réponse aux besoins recensés à travers l’enquête « la Charge des aidants » (2013) et aux attentes identifiées dans le réseau APF dans le cadre d’un questionnaire envoyé à l’ensemble des structures (2014), les thématiques de formations sont donc le résultat de remontées des terrains.

    Pour plus d’information :

    Clotilde GIRIER, Chargée de mission Action Aidants familiaux, 01 40 78 69 79 / aidants.familiaux@apf.asso.fr

  • Séances de RELAXATION pour les aidants familiaux le 28 Novembre

    image001.jpgSamedi 28 novembre de 13h30 à 14h30 juste avant le «Rendez-vous des Aidants» à 14 h 30 : Séances de RELAXATION pour les aidants familiaux.

    Suite à votre demande, nous vous proposons à 13 h 30 le samedi 28 Novembre une heure de relaxation, animée par Christine Poudevigne, infirmière au SAMSAH APF 06 et formée aux techniques de relaxation.

    L’atelier est indépendant du groupe de parole, pour plus de commodité nous proposons les mêmes dates afin de faciliter l’organisation mais il n’y a aucune obligation à participer aux 2 activités proposées «à la carte».

    Tout stress, toute émotion, toute préoccupation a des répercussions sur le plan physique et s’inscrit sous forme de tensions. La relaxation est un moyen thérapeutique préventif ou curatif à la portée de tous, qui passe par une décontraction mentale et musculaire.

    Sous l’effet de la relaxation, la respiration se régularise et se calme, descend au niveau abdominal. La ronde des pensées ralentit et des sensations agréables de calme, de sécurité et de bien-être s’installent. Lorsqu’une séance de relaxation se termine, on se sent reposé, régénéré, positif et les soucis de la vie quotidienne ont perdu de leur importance ou du moins n’ont plus le pouvoir de nous perturber autant.

    Christine Poudevigne