12 Revendications - Page 3

  • CONFÉRENCE NATIONALE DU HANDICAP Des annonces positives mais pas de réel changement pour le quotidien des personnes en situation de handicap

    Alors que la dernière Conférence nationale du handicap du quinquennat Hollande s’est tenue ce matin, l’Association des paralysés de France (APF) est déçue par des discours convenus ne répondant pas aux priorités des personnes en situation de handicap et de leur famille. Les quelques annonces du président de la République ne prennent pas en compte les difficultés majeures rencontrées par les personnes : accessibilité, emploi, ressources, compensation, etc.

    Les seules annonces positives concernent le cumul de la prime d’activité avec l’allocation adulte handicapé, les rentes et pensions d’invalidité et l’annonce de la professionnalisation des auxiliaires de vie scolaire (AVS) actuellement en contrat aidé.

    Cependant, l’APF attendait des annonces fortes et de véritables perspectives d’amélioration du quotidien des personnes en situation de handicap ; elle a eu, à la place, un bilan avec au final assez peu d’annonces.

    Pour lire le communiqué dans son intégralité cliquez ici : cp conf hcp 2016.pdf

     

    Denis TACCINI

    Directeur APF DD 06

  • 30 Avril : Journée Mondiale de la Mobilité et de l'Accessibilité

    La mobilité est un droit essentiel à tout être humain ! C’est le message fort que le Collectif pour une France accessible tient à rappeler à quelques jours de la Journée mondiale de la mobilité et de l’accessibilité.

    En effet, force est de constater qu’au XXIème siècle, en France, pour de nombreuses personnes en situation de handicap, âgées, usagers des transports, piétons, parents avec poussette, etc, ce droit à la liberté de déplacement n’existe pas !

    L’obligation d’accessibilité des transports publics a été annihilée par la loi du 5 août 2015.
    Ce texte crée de fait une rupture d’égalité : il ne permet pas de reconnaître aux personnes à mobilité réduite les droits de tous les citoyens à se déplacer en toute liberté, ni de leur garantir au même titre que les autres l’accès aux transports.

    Un retour en arrière scandaleux pour le Collectif pour une France accessible qui dénonce cette exclusion pure et simple des personnes à mobilité réduite de la société.

    Pour lire le communiqué de presse dans son intégralité, cliquez ici : CP Collectif Pour une France Accessible.pdf

    Le Collectif Pour une France Accessible pour Tous 06 a décidé d'interpeller Mr Louis NEGRE, Sénateur-Maire de Cagnes sur Mer et Président du Groupement des Autorités Responsables de Transport.

    Pour lire le courrier cliquez ici : Mr Louis NEGRE - Collectif Pour une France Accessible.docx

    Pour visualiser les associations membres du Collectif cliquez ici :   COLLECTIF POUR UNE FRANCE ACCESSIBLE POUR TOUS 11-02-15.pdf

     

  • Minima sociaux : Des pistes pour améliorer l’existant mais pas pour une sortie effective de la pauvreté

    L’Association des paralysés de France (APF) salue la qualité du rapport sur les minima sociaux remis hier au Premier ministre par le député Christophe Sirugue. L’APF, qui a participé à ces travaux, en a apprécié le contenu dépassionné bien loin des propos habituels sur l’assistanat dans un contexte où la France compte 8 millions de personnes pauvres.

    Parmi les propositions, l’association souligne trois avancées en lien avec l’AAH mais regrette cependant qu’aucune proposition forte n’ait été émise concernant la revalorisation des minima sociaux ou sur les conditions inadaptées d’application de la restriction substantielle et durable d’accès à l’emploi (RSDAE) aux bénéficiaires de l’AAH.

    Enfin, l’association rappelle que le véritable changement auquel aspirent les personnes en situation de handicap est la création d’un revenu personnel d’existence décent, dont le calcul serait déconnecté des ressources du conjoint, l’attribution sécurisée et l’octroi des droits connexes simplifié et automatisé.

    Pour lire le communiqué dans son intégralité cliquez ici : CP Minima Sociaux.pdf

    Denis TACCINI

    Directeur APF DD 06

     

  • DISCRIMINATION FONDEE SUR LE HANDICAP : Easyjet définitivement condamnée : l’APF salue avec satisfaction la décision de la Cour de cassation !

    L’Association des Paralysés de France salue avec satisfaction l’arrêt rendu par la Cour de cassation le 15 décembre 2015, qui vient de rejeter le pourvoi de la compagnie Easyjet, condamnée en première instance puis en appel pour discrimination fondée sur le handicap.

    Entre novembre 2008 et janvier 2009, la compagnie aérienne avait opposé un refus d’embarquement à trois personnes en situation de handicap sur trois vols différents, au prétexte qu’elles voyageaient seules alors qu’elles sont utilisatrices d’un fauteuil roulant. Pour l’APF, constituée partie civile en ce procès, ce refus d’embarquement est fondé sur le handicap et relève bien d’un acte clairement discriminatoire. Aussi l’association attendait-elle une décision exemplaire à l’issue de ce pourvoi.

    L’arrêt de la Cour de Cassation confirme la condamnation en appel de la compagnie aérienne Easyjet au paiement d’une amende de 70 000 € et au versement de dommages et intérêts à chacun des 3 plaignants, ainsi que d’un euro symbolique à l’APF.

    La décision de la Cour est fondamentale et symbolique ; elle représente une victoire pour les personnes en situation de handicap, victimes encore trop souvent de refus d’embarquement dans les transports aériens, ce qui constitue une grave entrave à leur liberté de circuler.

    Pour lire le communiqué dans son intégralité : CP_Arrêt Cour de Cassation EasyJet - APF_v3.pdf

     

    La délégation APF des Alpes-Maritimes est fière d ‘avoir accompagnée M. laurent Giammartini dans son juste et noble combat contre cette compagnie aérienne et d’avoir passé le relais au siège national APF qui a poursuivi et terminé le travail aux côtés de notre adhérent.

    Denis Taccini