29 avril 2016

30 Avril : Journée Mondiale de la Mobilité et de l'Accessibilité

La mobilité est un droit essentiel à tout être humain ! C’est le message fort que le Collectif pour une France accessible tient à rappeler à quelques jours de la Journée mondiale de la mobilité et de l’accessibilité.

En effet, force est de constater qu’au XXIème siècle, en France, pour de nombreuses personnes en situation de handicap, âgées, usagers des transports, piétons, parents avec poussette, etc, ce droit à la liberté de déplacement n’existe pas !

L’obligation d’accessibilité des transports publics a été annihilée par la loi du 5 août 2015.
Ce texte crée de fait une rupture d’égalité : il ne permet pas de reconnaître aux personnes à mobilité réduite les droits de tous les citoyens à se déplacer en toute liberté, ni de leur garantir au même titre que les autres l’accès aux transports.

Un retour en arrière scandaleux pour le Collectif pour une France accessible qui dénonce cette exclusion pure et simple des personnes à mobilité réduite de la société.

Pour lire le communiqué de presse dans son intégralité, cliquez ici : CP Collectif Pour une France Accessible.pdf

Le Collectif Pour une France Accessible pour Tous 06 a décidé d'interpeller Mr Louis NEGRE, Sénateur-Maire de Cagnes sur Mer et Président du Groupement des Autorités Responsables de Transport.

Pour lire le courrier cliquez ici : Mr Louis NEGRE - Collectif Pour une France Accessible.docx

Pour visualiser les associations membres du Collectif cliquez ici :   COLLECTIF POUR UNE FRANCE ACCESSIBLE POUR TOUS 11-02-15.pdf

 

07 octobre 2015

Sensibilisation des conducteurs d'autobus

La Délégation APF 06 participe depuis plusieurs années à la sensibilisation des conducteurs d'autobus récemment embauchés sur le réseau Lignes d'Azur de la Métropole NCA.

Cette année, nous avons été contacté par Vectalia,exploitant du réseau de transport urbain de la CASA (Communauté d'Agglomération Antibes Sophia Antipolis). Sur la coordination de Benoit WARNERY, Correspondant APF sur Antibes, une équipe s'est constituée afin d'assurer la présence, pour les 6 sessions prévues, d'une personne en fauteuil roulant manuel, une en fauteuil électrique et une personne valide "en sécurité".

Démonstration de montée et descente du bus  à un arrêt aux normes, même demande à un arrêt "pas aux normes" (!!!). Mise en situation des conducteurs dans un fauteuil roulant manuel, échanges entre personnes handicapées et valides...

Un dialogue riche, intense et formateur.

Merci au SAVS-SAMSAH APF 06, Résidence Sénior Ocarina pour la mise à disposition d'un véhicule afin de réaliser ces séances, et à toute l'équipe du groupe relais APF CASA qui assure ces sensibilisations.

Denis TACCINI

Directeur APF DD 06

bus casa 002.JPG

 

27 mai 2014

Accessibilité des quais de gare : l’APF attend de la polémique qu’elle soit utile !

Suite aux déclarations de Ségolène Royal et de Claire-Lise Campion au sujet de la mise en accessibilité de 1300 quais de gare et de la polémique sur la taille des trains, l’APF attend un réel engagement en faveur de l’accessibilité des quais de gare.

 

L’APF demande à la SNCF, à RFF et aux conseils régionaux de prendre les bonnes mesures et de s’engager fermement en prévoyant une mise en accessibilité systématique des quais à l’occasion des travaux qui auront lieu dans les mois à venir.

 

Car l’inaccessibilité des établissements recevant du public, des transports en commun et de la voirie rabotent quotidiennement la vie de millions de personnes en situation de handicap.

 

L’APF rappelle que l’accessibilité ne doit pas être uniquement dictée par des effets d’aubaines mais doit être mise en œuvre dans le cadre d’une politique d’investissement ambitieuse qui répond à des engagements forts.

 

Pour lire le communiqué dans son intégralité, cliquez sur le lien suivant : CP polémique sncf accessibilité_vdef.doc

 

Denis TACCINI

Directeur APF DD 06

16 mai 2014

Mésaventures lors d'un banal aller-retour en avion

 

Pour prouver (des fois que nous n'en soyons toujours pas sûrs) de la réalité de nos difficultés...

 

Heure de départ: 08 h 55

Heure de début de l'enregistrement OLIGATOIRE pour les PMR : 1h30 plus tôt. Mon accompagnatrice m'a rejointe une demie heure plus tard.Le service d'accompagnement des PMR m'a prise en charge 1h avant et non 1h30 avant comme demandé et il était très bien et m'a conduite jusqu'à bord de l'avion.

On avait signalé lors de la réservation que j'étais une PMR, ce qui n'a pas empêché l'opératrice de me placer du côté du hublot.

 

Cherchez l'erreur !

 

Ceux qui ont dû me porter jusqu'à ma place l'ont très bien compris...

 

A Paris, mon fauteuil est parti sur le tapis  des bagages et ne m'attendait pas à ma sortie de l'avion.

 

Cherchez l'erreur !

 

J'ai donc dû emprunter le fauteuil de l'aéroport et faire un deuxième transfert pour le récupérer.

 

Cherchez l'erreur !

 

Mon fauteuil avait été malmené et il faisait un bruit de frottement atroce quand je roulais.

 

J'ai fini par comprendre qu'il avait dû être compressé par des bagages . J'ai donc écarté la roue tant bien que mal et tout est apparemment rentré dans l'ordre.

 

Pour le voyage du retour, la personne à l'enregistrement n'avait jamais vu de PMR et ne savait pas du tout que faire. Elle nous a néanmoins demandé notre carte d'identité, notre carte d'embarquement puis nous a dit d'attendre sur le côté.

 

Au bout d'un moment, elle nous a demandé d'aller voir sa collègue qui a tout recommencé depuis le début.

 

Cherchez l'erreur !

 

Cette dernière a enregistré mon fauteuil comme bagage et a appelé l'assistance...

 

Pour le contrôle de la douane, j'ai eu droit à une personne acariâtre qui a voulu passer mon coussin au scanner.

 

Elle m'a donc demandé de me mettre debout. Je lui ai répondu que je ne le pouvais pas.

 

Elle a alors demandé à mon accompagnatrice de me soulever avec la personne de l'assistance.

 

Andrée a alors répondu qu'elle en était bien incapable.

 

Le ton est vite monté et je nous ai vus dans l'impasse.

 

J'ai demandé à la personne de se calmer et elle a finalement fait appel à une tierce-personne pour aider à me soulever.

 

Manque de formation !

 

J'étais de nouveau placée à côté du hublot !!!

 

Le reste du voyage s'est bien passé.

 

J'ai récupéré mon fauteuil à ma sortie de l'avion.

 

Arrivée chez moi, mon mari voit qu'une des poignées pour me pousser était complètement tordue.

 

Cherchez l'erreur !

 

 

 

Mireille Azzaro

 

Testing du nouveau service Access06

 

Comme aucun adhérent n'a encore essayé ce nouveau service, je l'ai testé moi-même.

 

Je vous rappelle qu'il s'agit d'un service de substitution pour le transport en bus sur les principales lignes départementales. Bien qu'ayant toutes les informations sur la façon de faire (informations parues dans le dernier Zoom), j'ai eu du mal à le faire en pratique.

 

Pour ne plus batailler et faire simple :

Tapez www.cg06.fr puis sélectionnez « déplacements »

 

Sur la page à droite, vous avez un encart Lignes d'azur avec plusieurs choix.

 

Là, sélectionnez   Accéder aux informations des transports en commun départementaux.

 

En bas de la nouvelle page qui s'affiche, vous avez écrit Nouveau : Access06 et toutes les infos avec le dossier d'inscription à télécharger et remplir.

Je me suis d'abord inscrite comme demandé et ai rempli le questionnaire puis l'ai renvoyé. A cause des ponts (sans doute et j'espère) mon inscription a mis 15 jours à aboutir.

 

On m'a répondu par mail que mon inscription était validée et donné les infos pour le lieu exact de rencontre.Avec mon n° d'enregistrement, j'ai appelé le n° vert (0800 06 01 06 ) pour réserver mon transport.

 

Attention à bien préciser dès le départ que vous êtes une personne à mobilité réduite car le n° vert ne nous est pas dédié mais concerne tous les usagers des transports en commun.

 

Comme en plus, j'étais la première personne à mobilité réduite à les appeler, ils ne l'ont pas du tout compris et nous nous sommes parlés chinois un bon moment.

 

Quand nous nous sommes enfin compris, la personne que j'avais au téléphone m'a rappelée après s'être renseignée sur les modalités de fonctionnement.

 

J'avais comme je vous l'ai dit, intentionnellement choisi des arrêts inaccessibles pour avoir le loisir de tester le service access06.

 

On a eu du mal pour se comprendre pour le lieu de rendez-vous.

 

En effet, l'arrêt étant inaccessible, le véhicule qui vient vous chercher le fera au lieu accessible le plus proche.

 

Mais pour arriver à bien se comprendre, ce fut long et laborieux : c'était en fait au même endroit mais sur la contre-allée .

 

Ensuite, pour donner à Mobil'Azur , qui devait m'y emmener, la géolocalisation de l'arrêt  la Vallière de la ligne 200 à Nice, ce fut aussi compliqué mais maintenant Mobil'Azur a tous les arrêts géolocalisés.

 

Théoriquement, il vous suffit donc de donner le nom de l'arrêt où vous voulez vous rendre et ils vous y emmène.

 

Mobil'Azur m'a donc déposée au lieu  et heure du rendez-vous et le chauffeur du mini-bus m'y attendait.

 

C'était une jeune femme charmante qui m'a très bien prise en charge et déposée à la gare de Biot où je voulais aller puis ramenée puisque l'arrêt de départ et d'arrivée étaient inaccessibles.

 

 

Conclusion : C'est un peu compliqué au départ, mais efficace à l'arrivée !

 

Il faudra un certain temps pour apprivoiser ce service tant du côté des usagers que nous sommes que de celui d'Access06 du conseil général mais c'est un outil qui peut par exemple vous permettre d'aller faire un tour du côté de Marineland.

 

A vous !

 

Mireille Azzaro

 

Responsable transports APF06

 

13 décembre 2013

L'APF teste la 3ème voie...

 

Photo Article Willy.JPGPhoto Article Willy 2.jpgCagnes, lundi 9 Décembre 2013, les autorités politiques de la région PACA dont le président du Conseil Général, Eric Ciotti,  Patrick Allemand, Premier Vice-Président du Conseil Régional, le sénateur-maire de la ville de Cagnes Louis Nègre, Les Préfets de Région et du Département, etc... La population a répondu nombreuse à l’inauguration de la 3ème voie de train entre les villes de Cagnes Sur Mer et d’Antibes. L’APF, fidèle à ses engagements et à son combat en faveur d’une « accessibilité pour tous » a marqué sa présence avec des militants venus de Nice, Cagnes Sur Mer, Saint Laurent du Var, Vence, Antibes et Biot, qu’accompagnait Olivier KHOUBERMAN, Directeur Adjoint de la Délégation Départementale.

Le tracé, long de 8,6 km permettra selon les responsable SNCF d’augmenter considérablement le trafic, la fréquence des trains et offrir ainsi, une meilleure offre en matière de temps. Ce dont nous nous réjouissons tous. Toutefois, pour nous personnes handicapées, force est de constater que cette nouvelle voie, bien que proche du quai, ne nous permet toujours pas d’accéder aux trains par nous-mêmes, sans aucune aide humaine. En fait de prendre tout simplement le train comme tout le monde. En effet, cette nouvelle voie ne dispensera pas les usagers à mobilité réduite de la région ou de passage de l’obligation de prévenir les services d’assistance PMR de leur arriver 30 minutes, si ce n’est la veille afin d’accéder aux trains.

Gageons que les nouvelles rames « Regiolis » prévues pour les saisons à venir nous permettrons d’aller vers une meilleure prise en compte des besoins d’accessibilité des PMR.

 

Willy Davy MOUNDEMBA

Tatiana MOULIN

Militants APF 06