• 30 Avril : Journée Mondiale de la Mobilité et de l'Accessibilité

    La mobilité est un droit essentiel à tout être humain ! C’est le message fort que le Collectif pour une France accessible tient à rappeler à quelques jours de la Journée mondiale de la mobilité et de l’accessibilité.

    En effet, force est de constater qu’au XXIème siècle, en France, pour de nombreuses personnes en situation de handicap, âgées, usagers des transports, piétons, parents avec poussette, etc, ce droit à la liberté de déplacement n’existe pas !

    L’obligation d’accessibilité des transports publics a été annihilée par la loi du 5 août 2015.
    Ce texte crée de fait une rupture d’égalité : il ne permet pas de reconnaître aux personnes à mobilité réduite les droits de tous les citoyens à se déplacer en toute liberté, ni de leur garantir au même titre que les autres l’accès aux transports.

    Un retour en arrière scandaleux pour le Collectif pour une France accessible qui dénonce cette exclusion pure et simple des personnes à mobilité réduite de la société.

    Pour lire le communiqué de presse dans son intégralité, cliquez ici : CP Collectif Pour une France Accessible.pdf

    Le Collectif Pour une France Accessible pour Tous 06 a décidé d'interpeller Mr Louis NEGRE, Sénateur-Maire de Cagnes sur Mer et Président du Groupement des Autorités Responsables de Transport.

    Pour lire le courrier cliquez ici : Mr Louis NEGRE - Collectif Pour une France Accessible.docx

    Pour visualiser les associations membres du Collectif cliquez ici :   COLLECTIF POUR UNE FRANCE ACCESSIBLE POUR TOUS 11-02-15.pdf

     

  • Témoignage d'Audrey Schneider

    Je suis bouleversée par ce nouveau départ ...

    J'étais attachée à Jean-Yves et à sa sensibilité... Je suis allée le voir à l'hôpital, 4 jours avant son décès... Et je pense que j'ai accepté plus facilement car je l'ai vu beaucoup souffrir ! Il est libéré à présent. 

    Puis le choc .... Jérôme , qui s'amusait toujours autant, mon meilleur élève dans l' apprentissage. Il avait fait des progrès fulgurants, avait un humour et une tchatche inégalables... Un ange !

    Il devait cette année rendre hommage à Galabru et avait 2 scènes où je me pliais de rire pendant les répétitions... Et puis c' est son poumon qui n' a pas tenu ... l' emportant en quelques jours... C est très dur ! J'ai beaucoup pleuré et je pense à lui régulièrement !

    Le théâtre était leur passion à  tous deux , leur raison d'aimer commencer la semaine, leur raison d'attendre chaque lundi pour se retrouver tous ensemble !

    D'ailleurs, ce n'est pas un simple cours de théâtre mais une troupe que nous sommes et nous partageons de grands moments...moments de fou rire, de travail, de tracs, de crises, d' exigence, de remise en question... Mais des moments de vie et de joie ! A présent, nous avons deux comédiens qui font pleurer de rire au paradis et nous on reste avec un sacré vide et nos larmes sans rire ! Nous rendrons hommage à ces deux personnages hors du commun le samedi 18 juin à 14h30 à la salle Laure Ecard en jouant pour eux et avec eux(car ils sont tous les deux dans notre cœur)"The show must go on"

    Venez nombreux.

     

    Audrey Schneider

    Professeur du club théâtre de l'APF

  • Hommage aux deux disparus du cours de Théâtre à la délégation : Jean-Yves et Jérôme

    Le cours de théâtre est en deuil. Il a perdu successivement cette année deux de ses membres éminents.

     

    DSC01295.JPG

    Jean-Yves est venu au théâtre le premier. Il avait un besoin de socialisation énorme mais il avait aussi beaucoup de mal à le concrétiser car il était très timide. Le théâtre l'a beaucoup aidé et il s'y est épanoui, même si sa timidité l'handicapait. Il ne jouait pas ses personnages, il sortait son texte le plus vite possible, comme pour s'en débarrasser et retourner dans l'ombre. Pourtant, c'était un bon partenaire : Il connaissait bien ses textes et on pouvait compter sur lui pour se donner la réplique, semaine après semaine en dehors des cours.

    La vie n'a pas été tendre avec lui et la maladie l'a emporté en quelques mois mais je ne l'oublie pas.

     

    j.png

     

    Jérôme avait voulu aussi faire du théâtre. Pourtant, ce n'était pas gagné pour lui :

    Il était en fauteuil roulant, ne pouvait le manipuler seul, parlait avec difficulté, n'entendait pas bien ce que nous disions, avait quelques problèmes d'élocution  et cerise sur le gâteau ,il habitait vers Grasse et organiser ses transports était compliqué. Vous croyez que cela l'avait arrêté ? Non : Il voulait faire du théâtre.

    Ses parents ont pu tout de même accéder à sa demande et depuis plusieurs années il faisait partie de la troupe, enseigné par des membres  de la compagnie Miranda et surtout par Audrey.

    Jérôme a su s'intégrer au groupe et nous prouver que même avec tous ses handicaps, on pouvait se  transcender et être légitime et l'on voyait sa joie dans son regard pétillant chaque semaine.

    Il avait même pris son envol par rapport au cocon familial et nous avait demandé nos coordonnées pour pouvoir nous joindre en dehors des cours.

    Il avait aussi eu un coup de cœur pour l'une d'entre nous et nous faisait sourire par ses allusions romantiques.

    Pourquoi cette injustice de la vie qui les a laissés partir en pleine force de l'âge ?

     

    Mireille Azzaro

    ex membre du groupe de théâtre

  • Semi-Marathon du 24 avril

    Fred Semi Marathon.JPG

     

    Dimanche 24 avril, grande première pour moi, j’ai été bénévole au semi-marathon de Nice.

    Placé au stand de ravitaillement des 10 km sur la promenade des Anglais, nous avons distribué l’eau aux coureurs.

    Nous avons vidé des centaines de bouteilles d’eau, cela m’a permis en même temps de remplir un sac entier de bouchons pour l’association « bouchons d’amour » qui s’occupe du handicap.

    Du soleil, du monde, une bonne action, journée réussie !!

    On compte déjà sur moi pour le bénévolat pour le Ironman du 5 juin!

     

    Fred GATTI

  • Minima sociaux : Des pistes pour améliorer l’existant mais pas pour une sortie effective de la pauvreté

    L’Association des paralysés de France (APF) salue la qualité du rapport sur les minima sociaux remis hier au Premier ministre par le député Christophe Sirugue. L’APF, qui a participé à ces travaux, en a apprécié le contenu dépassionné bien loin des propos habituels sur l’assistanat dans un contexte où la France compte 8 millions de personnes pauvres.

    Parmi les propositions, l’association souligne trois avancées en lien avec l’AAH mais regrette cependant qu’aucune proposition forte n’ait été émise concernant la revalorisation des minima sociaux ou sur les conditions inadaptées d’application de la restriction substantielle et durable d’accès à l’emploi (RSDAE) aux bénéficiaires de l’AAH.

    Enfin, l’association rappelle que le véritable changement auquel aspirent les personnes en situation de handicap est la création d’un revenu personnel d’existence décent, dont le calcul serait déconnecté des ressources du conjoint, l’attribution sécurisée et l’octroi des droits connexes simplifié et automatisé.

    Pour lire le communiqué dans son intégralité cliquez ici : CP Minima Sociaux.pdf

    Denis TACCINI

    Directeur APF DD 06

     

  • Sortie à la verrerie de Biot

    DSC00422.JPGC'est avec les 2 véhicules que nous avons pris la route pour Biot.

    Première halte à Vaugrenier où nous avons sorti le pic nique, dans un super cadre et avec un super beau temps, le rêve quoi.  

    Puis direction Biot pour visiter la verrerie qui a réouvert ses portes en décembre après les gros dégâts causés par les inondations.

    Nous avons pu assister à la fabrication de certains objets et ensuite visite et achats dans le magasin.

    Bonne journée.  

    Colette LETERTRE

    Bénévole Service Animation